Lectures

Petit passage au Livre sur la Place à Nancy…

le-livre-sur-place

Hello !

Je suis de retour pour vous parler d’un petit événement, auquel je me rends chaque année avec des amies : Le Livre sur la Place.

Au fil des années, ce salon est devenu le premier grand Salon de la rentrée littéraire (depuis sa création en 1979). Pour cette occasion un chapiteau est installé Place de la Carrière, accueillant plus de 550 auteurs et près de 170 000 visiteurs durant 3 jours. De plus, l’accès au chapiteau et à toutes les animations du Livre sur la Place sont gratuits.

Chaque année, j’ai plaisir à m’y rendre avec ma meilleure amie (du moins, depuis la première fois où je m’y suis rendue en 2010) et cette fois-ci, La Petite Boulette Rouge est venue également ! Cette année, je m’y suis rendue sans grandes espérances du côté des auteurs…je n’en connaissais aucun, et les listes interminables de noms ont fini de me décourager à chercher plus d’informations sur ce qui m’attendait…

20160910_121955-555x800

Mais je pense que comme vous vous en doutez, si je vous en parle aujourd’hui, c’est que je ne suis pas rentrée chez moi les mains vides (et les copines non plus d’ailleurs ! aha). A la clés de cette super journée, la rencontre de 3 auteures vraiment très sympathiques et qui savent vous faire passer un bon moment, même parfois court en leur compagnie, surtout lorsque vous achetez leur livre et que vous en profitez pour avoir une dédicace ! De très jolies rencontres qui je l’espère, me permettront de connaître un peu mieux ces auteurs ainsi que leurs écrits.

Je profite donc de cet article pour vous les présenter et pour vous montrer ce que j’ai acheté…

20160915_174823-600x459

 

♦ Cassandra O’Donnell : 

Ce nom est en fait un pseudonyme, que l’auteure a décidé d’utiliser pour la première fois, au moment de l’écriture du premier roman de la série REBECCA KEEN. Ce pseudonyme à consonance anglo-saxonne est en fait irlandais. En effet, au moment de l’écriture de REBECCA KEEN, l’urban fanstasy (le style de cette série) était un genre purement anglo-saxon. Comme il existait d’énorme préjugés concernant les auteurs français dans ce genre-là (comme beaucoup d’autres je dirai…), on comprend un peu mieux son choix. Vous comprendrais donc beaucoup mieux ma surprise en la croisant au Livre sur la Place. En effet, j’étais persuadée que c’était une auteure anglaise et sûrement pas française (erreur due à son pseudo…aha). Moi qui comptais commencer cette série très prochainement (j’avais déjà le premier tome sur ma liseuse), je n’ai donc tout simplement pas pu me retenir d’acheter le premier tome. Et sur conseil de l’auteure, j’ai également acheté le deuxième tome. Ainsi, il paraît qu’on ne peut tout simplement pas terminer le premier tome sans enchaîner directement sur le deuxième, au risque d’être victime d’une grande frustration (toujours selon Cassandra O’Donnell aha). Alors simple démarche commerciale (je n’y crois pas trop, ou plutôt je ne l’espère pas…oui, je suis un vulgaire mouton ahah…XD) ou réel conseil d’une auteure à une simple lectrice (ma personnalité et ma curiosité me pousse à pencher pour cette seconde option !). Voilà donc comment en moins de 10 minutes, je me suis déjà retrouvée en possession de deux livres…et que j’ai pu rencontrer une auteure pleine d’humour (j’adore :D).

 

20160915_172329-350x600

 

 

  • REBECCA KEAN ⋅ 1 : Traquée

Nouvelle-Angleterre, Burlington…Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office du tourisme . Maudit soit-il…

 

 

 

  • REBECCA KEAN ⋅ 2 : Pacte de sang

20160915_172349-343x600

 

« Depuis que je suis devenue tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi : course-poursuite, exécutions, meurtres en série…Bref, je n’ai ni le temps ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable, a débarqué en ville, ça m’a un peu contrariée. Il faut dire que quand on e retrouve enceinte à seize ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’être passée faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin. »

 

 

♦ Georgia Caldera : 

Auteure et illustratrice, Georgia Caldera s’est fait connaître du grand public après la sortie de son tout premier roman Réminiscences, le premier volet de la trilogie Les Larmes Rouges. Ce premier roman lui a valu le Prix Merlin 2012. Cela fait très longtemps que j’entend parler des Larmes Rouges et j’avoue que ce livre me faisait de l’oeil depuis un petit moment…et les commentaires plus que positifs sur ce livre m’ont encouragé à un éventuel achat. C’est maintenant chose faite, car comme vous pouvez vous en douter, j’ai craqué…Et surtout j’ai adoré rencontrer l’auteure !! Cette rencontre m’a réellement donné envie de découvrir un peu plus son univers et surtout ces autres œuvres (que j’espère découvrir très rapidement, même si je croule sous les livres, beaucoup beaucoup de livres à lire…pour mon plus grand bonheur certes, mais qu’est ce que c’est long…XD). J’en profite donc pour vous partager son site internet ainsi que son blog car j’aime beaucoup son style, et surtout pour celles et ceux que ça intéresse, des illustrations sont disponibles pour la trilogie Les Larmes Rouges ainsi que pour la série Victorian Fantasy (elles sont magnifiques) ! Et voilà comment en moins de 30 minutes je me suis retrouvée avec un troisième livre…

20160915_172400-395x600

 

 

  • LES LARMES ROUGES : Réminiscences

« Le temps n’est rien, il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y m’éprendre avec la réalité.

 

 

 

♦ Christelle Dabos : 

Pour la petite histoire, j’ai découvert cette auteure grâce à son premier livre, que j’ai acheté il y a déjà quelques mois : La Passe-Miroir tome 1, Les Fiancés de l’Hiver. Christelle Dabos a d’abord bénéficié du soutien de sa famille ainsi que d’une communauté d’auteurs sur internet (La Plume D’Argent). C’est grâce à son inscription au Concours Gallimard Jeunesse 2002, qu’elle a été publiée et qu’elle se consacre désormais à l’écriture ! (Une histoire qui fait un peu rêver, je l’avoue ! Et qui montre bien, que parfois, les rêves se réalisent…). Petite note, le site internet destiné au Monde de La Passe-Miroir est magnifique !!!! (Waouh, j’en suis tombée à la renverse…)

Voilà ce que nous dit l’auteure sur sa série :  » La Passe-Miroir est une série littéraire qui mélange Fantasy et Belle Epoque. L’histoire gravite autour d’une petite liseuse , Ophélie, fiancé contre son gré à Thorn alors que tout semble les opposer. Vous trouverez aussi dans mes romans des objets capricieux, des illusions d’optique, des mondes flottants, des luttes de pouvoir et des énigmes à tiroirs. »

Même si je n’ai pas encore lu le premier tome, j’ai décidé de profiter de la présence de l’auteur, pour acheter et me faire dédicacer le deuxième tome !

 

 

  • LA PASSE-MIROIR : Les Disparus Du Clairdelune

20160915_172422-385x600

 

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citadelle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie e retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité.

 

 

 

 

Au final, vous l’aurez compris…DE TRÈS JOLIES DÉCOUVERTES LITTÉRAIRES !!!! Que j’ai envie de lire avec impatiente (vous ne pouvez pas savoir à quel point :D). J’ai eu l’occasion de rencontrer des auteures vraiment très sympathiques et proches de leur public ce qui est vraiment très agréable. J’aime toujours autant cet événement, et vous pouvez être sûr que j’y serai de nouveau l’année prochaine ! (comme tous les ans…)

 

livre-sur-la-place

 

En attendant, j’espère pouvoir continuer à partager mes lectures, mes découvertes, des moments comme cela et bien plus avec VOUS…

 

En espérant que cet article vous aura plu, je vous retrouve prochainement ! 

Bye Bye ! Et plein de BISOOUUUS. 

presentation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s