Bien-être, Feel good

Octobre Rose : le mois où on parle cancer du sein, dépistage et autopalpation !

octobre-rose
Image Pinterest

Hello hello !

Voici mon premier article en tant que Rose Pivoine ! J’ai choisi, je vous l’accorde, un sujet pas vraiment léger pour un premier article…mais c’est une cause qui me tient à coeur et le sujet colle bien avec l’actualité (qui plus est, colle également à notre nouvelle rubrique !).

On est déjà fin octobre mais il n’y a pas qu’un seul moment pour parler cancer du sein ! La santé, c’est tout le temps et partout !

Alors c’est parti ! 

« Octobre rose ? Qu’est-ce que c’est ? »

logo_cds
Cancerdusein.org

C’est une campagne qui, chaque année au mois d’octobre, se consacre à la prévention et à la lutte contre le cancer du sein. Elle est organisée pour la 23ème fois en France, par l’association « Le Cancer du sein. Parlons-en !  » et se déroule dans plus de 70 pays à travers le monde !

Différents événements et manifestations se déroulent pendant tout le mois d’octobre pour sensibiliser le plus grand nombre : marathon, lâchers de ballon, spectacles, salon…et la Tour Eiffel s’illumine même en rose !

 

 

Alors vrai ou faux ?

« Le cancer du sein ne concerne que les femmes de plus de 50 ans ! « 

FAUX !

En France, le cancer du sein est le premier cancer chez la femme et celui qui entraîne la plus grande mortalité (11 600 décès par an). Dans plus de 8 cas sur 10, il touche des femmes âgées de 50 ans et plus. Mais, dans environ 10% des cas, ce cancer se manifeste chez des femmes âgées de moins de 35 ans.

 

« Un homme peut avoir un cancer du sein. »

VRAI ! 

Et oui, un homme peut avoir un cancer du sein. C’est bien sûr beaucoup plus rare que pour une femme : en effet, 1% des cancers du sein concerne des hommes.

 

« Le cancer du sein, c’est génétique ! Aucune femme de ma famille n’en a eu, alors je ne risque absolument rien ! »

FAUX ! 

Seulement 5% des cancers du sein sont d’origine génétique ! Dans 85% des cas, ils sont dits sporadiques, ils ne se transmettent pas ! On ne peut pas savoir longtemps à l’avance si on va développer un cancer du sein ou non, c’est pourquoi le dépistage est très important ! En effet, s’il est dépisté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.

 

octobre-rose
Image Google

Dépistage organisé du cancer du sein 

Le dépistage organisé concerne toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans et qui ne présentent pas de symptômes apparents, ni de facteur de risque particulier. Elles sont invitées tous les 2 ans à réaliser une mammographie et un examen clinique des seins (inspection et palpation).

Dès 50 ans, les femmes reçoivent un courrier chez elles, les invitant à effectuer une mammographie (= radiographie des seins).

Ces examens sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie !

En plus de la « mammo » comme on dit (j’ai bien dit en plus et pas à la place hein !?), et là c’est pour toutes les filles, il y a un truc qu’on peut toutes faire, j’ai nommé : l’autopalpation ! Et pour changer, rien ne vous empêche de demander à votre homme de vous aider de temps en temps 😉 (je pense que monsieur sera certainement ravi de cette demande et en plus, il prendra soin de vous !  Que demander de plus ?)

Cet auto-examen est un plus mais il ne doit pas se substituer à une mammographie ou à des visites régulières chez un gynéco ou une sage-femme qui examinent aussi les seins lors de l’examen gynéco !

 

 

L’autopalpation ? Ok, mais comment on fait ?

 

telechargement-1

Il est recommandé de faire cet auto-examen tous les mois, à la même période (à la fin des règles par exemple) :

  1. Inspection : debout devant un miroir, on regarde ses deux seins, on vérifie qu’il n’y a rien d’anormal, par exemples des crevasses, des creux, des bosses…
  2. Palpation du sein droit : on lève le bras droit et avec la main gauche, les doigts bien à plat, on vient palper tout le sein en faisant des mouvements circulaires. Il faut bien penser à palper tout le sein, la zone du mamelon ainsi que la zone qui s’étend du sein jusqu’à l’aisselle !
  3. Palpation du sein gauche (comme pour l’autre !) : on lève le bras gauche et on vient palper le sein avec la main droite ! Ne pas oublier la zone qui s’étend du sein jusqu’à l’aisselle !
  4. On peut aussi presser délicatement les deux mamelons et vérifier que rien ne s’écoule !

 

Si vous remarquez quelque chose d’anormal, ou de différent de d’habitude, consultez votre médecin, gynécologue, ou sage-femme !

 

Pour finir, une petite vidéo pour mettre en image l’autopalpation ! (de la chaîne SOST – Si On Se Touchait.)

https://www.youtube.com/watch?v=eep22fxwHiA&ab_channel=SOST-SiOnSeTouchait

 

Bisous et à bientôt !

Si vous avez des questions n’hésitez pas, je me ferai un plaisir d’y répondre !

 

Rose Pivoine.

1 thought on “Octobre Rose : le mois où on parle cancer du sein, dépistage et autopalpation !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s